La Chevelure

Petite forme mystérieuse, librement inspirée de Guy de Maupassant

 

Pour adultes et adolescents

Durée 20 minutes

Conception et interprétation Aurélie Hubeau

Il y a des histoires étranges, des évènements troublants, des vies parfois qui basculent, qui passent de l’autre côté, celui des rêves, du fantasme, du surnaturel.

Pourtant tout semblait normal…

Et si l’inquiétante étrangeté était à l’intérieur de l’homme ?

Si le fantastique résidait en nous ?

 

 

Photos David Raymond

Ce spectacle intime et frissonnant met en scène la marionnette d’un homme en prise avec une chevelure trouvée au fond d’un vieux meuble. Entre ses doigts la magnifique relique dorée devient mouvante, ondoyante éminemment charnelle.

Elle l’obsède et, à travers elle, celle qui les porta, les coiffa et un jour les coupa :

la femme.

Quand la peur étaye le désir et vis et versa, la confusion mentale s’installe, la perturbation des sens se répand et les contours de la personnalité se brouillent :

« L’esprit de l’homme est capable de tout »

La Chevelure comme une allégorie de l’amour fou.

 

Teaser réalisé par Aurélie Bonamy

Méandres, 5 rue du gymnase, 08000 Charleville-Mézières, France

siret 801 833 450 000 27 - licence 2 - 1083744

meandres.cie@gmail.com